L’Autorité de la concurrence « ne peut se prononcer » sur l’accord du 3 mai entre les filières viande

25.07.2011 - 11:28
-
Rédaction Agra Presse Hebdo
-

« L’Autorité de la concurrence considère qu’elle ne peut se prononcer, dans le cadre de sa fonction consultative, sur un accord général signé entre les acteurs des filières bovine, porcine et avicole », relève un communiqué de presse du 18 juillet de l’organisme. Il s’agit de l’accord du 3 mai visant à relancer les négociations tarifaires entre industriels et grande distribution en cas de fortes hausses du prix de l’aliment du bétail et donc des céréales. « L’Autorité ne peut apprécier la licéité d’un tel accord que dans le cadre d’une saisine contentieuse », avance le communiqué.