Le confinement améliore la qualité de l’air, à l’exception des particules fines

27.03.2020 - 08:00
-
Ivan LOGVENOFF
-

Plusieurs associations de surveillance de la qualité l’air, dont Air Parif, Atmo Nouvelle-Aquitaine, Atmo Auvergne-Rhône Alpes, et Air Pays de la Loire ont publié depuis le 20 mars des chiffres montrant l’effet positif du confinement sur les pollutions aériennes. Dans toutes ces régions, le confinement, en diminuant le trafic routier, a conduit à une réduction immédiate des oxydes d’azotes. La région Auvergne-Rhône-Alpes enregistre notamment une chute de 45 % des émissions de cette catégorie, qui atteint 60 % en Ile-de-France.

Mots-clés