Le Conseil d’État rejette la demande de réduction des épandages

24.04.2020 - 08:00
-
Ivan LOGVENOFF
-

Par une décision rendue le 20 avril, le Conseil d’État rejette le référé suspension déposé par l’association Respire, estimant que « l’État assure strictement les obligations, y compris préventive » en matière de qualité de l’air. L’association, dans la requête déposée mi-avril, demandait aux juges de « constater la carence de l’État à réduire les épandages agricoles et les autres activités agricoles polluantes », et d’appliquer les mesures de réduction d’émissions prévue en cas d’épisode de pollution.