Le défi des producteurs de pommes de terre, entre compétitivité et surcoûts

Les producteurs de pommes de terre sont placés devant l’exigence de compétitivité, dans un marché plus ouvert que jamais, tout en faisant face à l’ajout continu de surcoûts. Le congrès de l’Union nationale des producteurs de pommes de terre (UNPT), qui s’est tenu le 28 janvier à Paris, constate un élargissement des débouchés et des coûts de production croissants.

À leur congrès annuel, qui s’est déroulé le 28 janvier à Paris, les producteurs de pommes de terre ont évoqué deux logiques qui se contredisent de plus en plus : les marchés s’ouvrent, mais les coûts de production augmentent toujours. La table ronde organisée par l’UNPT en seconde partie de son congrès a mis sur la table ces contradictions et les pistes, pour alimenter des réflexions ultérieures. Le premier constat est que la demande de pommes de terre est dynamique.