Exploitations

Le grand écart des revenus agricoles régionaux

Île de France : +91 % ; Bretagne : -32 %, Corse : -56 %. C’est entre ces extrêmes que se situent les évolutions de revenus agricoles en 2007 comparés à 2006, avec une moyenne de 17 % de hausse pour le revenu net d’entreprise agricole par actif non salarié. Tels sont les chiffres analysés le 1 juillet par la commission des comptes de l’agriculture. Il s’agit de chiffres provisoires qui confirment pour partie les données déjà publiées par les services statistiques officiels (Insee, Scees) en décembre dernier. Cette nouvelle publication apporte surtout des informations précieuses sur les revenus par départements et par régions.

Il ne pouvait en être autrement : les régions céréalières connaissent une progression notable mais les zones d’élevage sont dans le cas inverse. C’est ce qu’indique le Scees qui évoque « une année d’exception pour les céréaliers », tandis que les éleveurs sont en droit d’espérer que leur situation de 2007 restera elle aussi une exception.