Le groupe d’étude viticulture de l’Assemblée s’insurge contre « une nouvelle stigmatisation du vin »

21.10.2013 - 08:21
-
Rédaction Agra Presse Hebdo
-

Le groupe d’étude viticulture de l’Assemblée nationale s’insurge contre les propos tenus par Patrick Elineau, directeur général de l’Association nationale de prévention en alcoologie et addictologie. « Il est inacceptable de préconiser, en matière de publicité du vin sur Internet, l’utilisation des mêmes dispositifs que ceux qui sont utilisés contre la pornographie, la pédophilie et les sites pronazis », a indiqué un communiqué publié le 15 octobre par le groupe d’étude, présidé par la députée Catherine Quéré (Charente-Maritime, PS), reprenant une réaction de Vin & Société.