Emploi

Le malaise d’une jeunesse rurale en manque de perspectives

Bien intégrés, soutenus matériellement par leur famille, disposant d’un travail et de meilleures conditions de logement que ceux qui habitent en ville, les jeunes ruraux sont pourtant pessimistes sur leur avenir, selon une étude menée par le Credoc qui pointe notamment leur manque de perspective professionnelle.
«La jeunesse sait plutôt ce qu’elle ne veut pas, avant de savoir ce qu’elle veut », disait Jean Cocteau. Mais le propos serait à nuancer, selon le Credoc, Centre de recherche pour l’étude et l’observation des conditions de vie, cet organisme dont la fonction est d’ausculter la société.