Cour des comptes

Le manque de transparence et l'inefficacité des Safer critiqués

17.02.2014 - 08:00
-
(YC)
-
La Cour des comptes multiplie les critiques envers les Safer dans son rapport annuel, publié le 11 février, et recommande un plus grand contrôle de l'Etat. Une volonté que partage Stéphane Le Foll, qui a introduit des évolutions du fonctionnement des Safer dans la loi d'avenir agricole.

MANQUE de contrôle et de transparence, indépendance trop forte par rapport à l'Etat, organisation défaillante et objectifs d'installations d'agriculteurs non absents : la Cour des comptes n'épargne pas les Safer dans son rapport annuel publié le 11 février.

« Les Safer mènent aujourd'hui, de manière très indépendante, des activités diversifiées et peu contrôlées par les pouvoirs publics, ce qui rend nécessaire un recadrage de leurs missions et une meilleure maîtrise de leur réseau », affirme le rapport.