Urbanisation

Le ministre du Budget coincé entre terres agricoles et crise du logement

21.10.2013 - 08:21
-
(RA)
-
Face à la hausse de la taxe foncière sur les propriétés non bâties qui risque de contraindre les agriculteurs à vendre leur terre ou à subir « une forte hausse d’impôt », le ministre du Budget, Bernard Cazeneuve reconnaît le problème qui se pose, mais rappelle aussi la nécessité de relancer la construction des logements sociaux. Il espère cependant que le débat parlementaire sera l’occasion « d’examiner de plus près la question des propriétés agricoles ».
Le ministre du Budget, Bernard Cazeneuve, s’est abstenu de trancher, le 16 octobre, sur la question des réformes en cours en matière de politique foncière. Il a cependant reconnu le problème : « la question se pose », a-t-il indiqué en séance publique à l’Assemblée nationale, interrogé par le député UMP, Lucien Degauchy, sur la hausse de la taxe foncière sur les propriétés non bâties (TFNB) et de son impact sur les agriculteurs.