Résistance aux antimicrobiens

Le Parlement européen prône une action urgente face aux antibiotiques

Une action urgente est nécessaire pour lutter contre les bactéries résistantes aux antimicrobiens qui provoquent 25 000 morts par an dans l’UE, en Islande et en Norvège, estime le Parlement européen. Les députés proposent de développer de nouveaux traitements, en utilisant ceux qui existent de manière prudente et en améliorant les méthodes l’élevage des animaux.
Le Parlement européen a adopté le 11 décembre, par 588 voix pour, 16 contre et 23 abstentions, une résolution non contraignante (non législative) prônant une utilisation prudente des antimicrobiens et une ligne directrice pour freiner l’augmentation de la résistance aux antibiotiques, en particulier dans les domaines de la médecine vétérinaire et de l’élevage.
« Tout d’abord, nous devons nous assurer que l’utilisation des antimicrobiens pour les humains et les animaux soit réduite.