Écoles

Le projet de Bruxelles sur la distribution dans les écoles heurte les professionnels

10.02.2014 - 08:00
-
(FXS)
-
Les entreprises laitières de l'UE et celles du secteur des fruits et légumes de l'UE réservent un accueil mitigé à la proposition de la Commission européenne révisant les régimes d'aide à la distribution de produits agricoles dans les écoles. Les premières s'inquiètent de la priorité qui serait donnée au seul lait de consommation, tandis que les secondes critiquent la fusion des programmes actuels portant sur le lait et sur les fruits et légumes.

L'ASSOCIATION européenne des entreprises laitières (EDA) juge favorablement la proposition de la Commission de Bruxelles visant notamment à unifier les dispositions financières des programmes communautaires de soutien à la distribution de fruits et légumes et de lait dans les écoles, ce qui, selon elle, permettra une « importante simplification administrative » (1). En revanche, elle s'inquiète de la priorité donnée dans ce projet au seul lait de consommation et non pas à d'autres produits du secteur comme le fromage et les yaourts.