Le réseau Eau et bio tire les conclusions de cinq années de travail

03.06.2013 - 09:32
-
Rédaction Agra Presse Hebdo
-
Depuis 2007, le réseau de la Fnab, la Fédération nationale d’agriculture biologique, s’est penché explicitement sur le sujet, à travers un groupe de travail national baptisé « Eau et bio ». Cinq ans plus tard, le projet compte 12 « sites pilotes » : sur des territoires dits à enjeu « eau potable », où les pollutions sont majoritairement d’origine agricole (qu’il s’agisse de problèmes de pesticides, de nitrates ou d’érosion), les partenaires ont tenté de développer l’agriculture biologique, pour améliorer la ressource en eau.