1er congrès européen d’apiculture

Les apiculteurs saluent des signes d’espoir mais restent vigilants

Le frelon asiatique bientôt classé nuisible, un plan annoncé pour la filière, le Cruiser OSR interdit sur le colza, les pesticides sous surveillance : la filière apicole a reçu ces derniers mois des signes encourageants. Elle reste vigilante sur ses dossiers prioritaires.
Les apiculteurs respirent – un peu. « On sent un virage politique, par rapport aux sujets de l’abeille et de l’apiculture », a confié Olivier Belval, lors du premier congrès européen de l’apiculture, organisé du 11 au 14 octobre à Agen. Malgré une récolte de miel qui s’annonce « catastrophique », plusieurs signes ont récemment donné espoir aux apiculteurs.