Les associations appellent à une meilleure régulation des lâchers

16.10.2020 - 08:00
-
IL, YG, MR
-
Si l’élevage de gibier est soumis à une vraie traçabilité, ce n'est pas le cas des lâchers, regrettent les défenseurs de l’environnement. Pourtant, pointent-ils, les lâchers des espèces protégées sont lourdement encadrés.

Pour les associations, les lâchers de gibier font l’objet d’un trop faible suivi réglementaire, notamment si on les compare à l’encadrement dont font l’objet l’élevage de ces mêmes animaux ou les lâchers d’espèces protégées. « Il y a des formalités pour l’éleveur, mais il n’y en a pas pour le chasseur qui lâche 100 ou 200 perdrix », assure Pierre Rigaux, naturaliste, proche de L214, et auteur de Pas de fusils dans la nature.