Les associations désertent le Varenne

Seules FNE et le Réseau Action climat auraient été invitées par le ministère de l’Agriculture à participer au Varenne. Dans un contexte de relations tendues avec Julien Denormandie, les deux organisations auraient décliné, avec le soutien de l’ensemble des associations de protection de l’environnement.

« Pour s’adapter au changement climatique, il ne suffira pas de miser sur les retenues, les OGM et les assurances, des changements en profondeur sont nécessaires », résume Cyrielle Denhartig, responsable alimentation et agriculture au sein du Réseau action climat (Rac). Son organisation et FNE étaient les deux seules organisations invitées par le ministère de l’Agriculture au Varenne de l’eau, et toutes les deux ont refusé.