Les cours de l’éthanol en chute libre, la commercialisation paralysée

Les cours de l’éthanol-carburant sur les grandes places mondiales dévissent, car le confinement réduit considérablement la consommation d’essence. Face aux prix en berne, les industriels ne vendent plus. Les usines freinent la production pour que leurs bacs ne débordent pas.

Entre le 9 et le 27 mars, le prix du mètre cube d'éthanol est passé de 620-650 € à 420 € en fob Rotterdam, soit une chute de 200 €. « Le débouché de l’éthanol-carburant pourrait se réduire jusqu’à 90 % durant la période de confinement, prévue jusqu’à fin avril », évalue Jérôme Bignon, président du SNPAA (Syndicat national des producteurs d’alcool agricole). « Le confinement touche de plein fouet l’éthanol, car il est incorporé à l’essence ».