Les industries de protection des plantes engagent pourtant des mesures de prévention

«Nous suivons cette décision avec beaucoup de sérieux », a déclaré Jean-Charles Bocquet, directeur de l’Union des industries de protection des plantes (UIPP). Il réagissait à la reconnaissance de la responsabilité de Monsanto dans l’intoxication par l’un de ses herbicides, le Lasso, de Paul François, un céréalier charentais. Monsanto étant l’un des adhérents de l’UIPP, Jean-Charles Bocquet s’est abstenu de tout commentaire quant à cette décision de justice.