Les pistes du CAE pour relancer la protection de la biodiversité

Dans une note parue début septembre, le Conseil d’analyse économique (CAE) juge "décevants" les résultats français en matière de biodiversité. En cause, selon les auteurs, un enchevêtrement des compétences des acteurs publics concernés mais également un manque de capitaux privés.

Les économistes du CAE, chargés d’éclairer Matignon, sont sévères. « Les stratégies nationales pour la biodiversité successives n’ont pas réussi à enrayer le déclin enregistré par les principaux indicateurs de biodiversité », écrivent-ils dans le rapport publié début septembre.

Mots-clés