Les réactions : de la responsabilité à la critique

Du soulagement teinté d’amertume à la critique violente, voilà l’éventail des réactions syndicales suite à l’accord du 1 er décembre sur l’orientation à donner au prix du lait. La FNPL (Fédération nationale des producteurs de lait), négociatrice de l’accord avec les industriels et coopératives, déclare qu’elle continuera à « prendre toutes ses responsabilités ».