Les règles prudentielles contre le financement local

08.04.2013 - 07:30
-
Rédaction Agra Presse Hebdo
-

Les règles prudentielles actuelles ne poussent pas au financement de l’économie locale, regrettait Philippe Brassac, secrétaire général de la FNCA, lors de la réunion du 3 avril. En effet, ces règlementations (dites Bâle III) exigent que, face à l’activité de banque, les institutions assurent un certain taux de crédits mobilisables auprès de la banque centrale. Or, les crédits à l’économie ne sont pas pris en compte dans ces crédits mobilisables.