R&D

L’État accordera une rallonge au pôle IAR

15.10.2012 - 12:00
-
(MN)
-
L’État accordera une rallonge au pôle de compétitivité Industries et agro-ressources (IAR), qui est spécialisé dans la recherche-développement (R&D) des nouvelles valorisations des productions agricoles, a indiqué le préfet de la région Champagne-Ardenne, Michel Guillot, lors des Rencontres du pôle IAR le 11 octobre à Reims. Cela en raison des résultats qu’il a obtenus et du caractère stratégique de la bioraffinerie.
Le pôle, qui a déjà reçu de l’État 130 millions d’euros depuis son existence en 2005, recevra des soutiens additionnels, du fait de sa bonne notation, a annoncé Michel Guillot. La plupart des critères d’excellence du pôle sont favorables, comme l’élargissement des partenariats, la capacité d’anticipation, la densité et l’originalité du contenu. Le rôle du pôle IAR est de développer la performance des bioraffineries, qui ont pour fonction de tirer toutes les ressources des plantes qui y entrent, des plus élaborées (chimie fine) aux plus brutes (chaleur).