Luc Guyau : "J'attends une analyse moins naïve des Jeunes agriculteurs"

Sur le sujet de la refondation des OPA (organisations professionnelles agricoles) lancé par les Jeunes agriculteurs à l'occasion de leur prochain congrès, Luc Guyau, président des chambres d'agriculture, dit " ne pas se plaindre du lancement de ce débat alors que je clame depuis des mois la nécessité de remembrer les organisations agricoles".  "J'attends toutefois une analyse moins sommaire, moins rapide et moins naïve des Jeunes agriculteurs "qui estiment que les chambres d'agriculture n'ont pas à proposer des services payants car elles bénéficient de l'impôt.