Industrie laitière

Plusieurs entreprises de l’Ouest perquisitionnées

Plusieurs entreprises laitières de l’Ouest de la France ont été perquisitionnées par la police à la demande de l’autorité de la concurrence, révèle le quotidien Ouest France. En cause, un soupçon d’entente sur leur activité de commercialisation de yaourts. Ni les industriels concernés ni l’autorité de la concurrence n’ont réagi.
La perquisition diligentée par l’Autorité de la concurrence, début mars, chez des industriels laitiers, serait motivée par une entente sur leur activité de commercialisation de yaourts, entente destinée à préserver les marges. Une perquisition qui aurait même conduit à quelques heures de garde à vue. Comme pour l’affaire des meuniers, cette opération aurait pour origine la procédure dite de « clémence » qui consiste, pour le juge, à être particulièrement indulgent pour l’entreprise qui dénonce un cartel auquel elle aurait appartenu.