Pour le Gnis, « les indicateurs du commerce de semences certifiées de céréales sont au vert »

«Les surfaces emblavées avec des semences certifiées ont augmenté cet automne » indique un communiqué du Groupement national interprofessionnel des semences et plants (Gnis), daté du 29 février. Selon le Gnis, « en blé tendre, plus d’un hectare sur deux est semé en semences certifiées » en France. D’ailleurs, le « baromètre blé tendre », étude réalisée chaque année auprès des producteurs, affirmerait, selon le Gnis, que 93% des agriculteurs utilisent en partie des semences certifiées de blé tendre cette année, et 41% pour la totalité de leurs surfaces.