Climat

Réduire les émissions de gaz à effet de serre coûte moins cher que prévu

Le faible prix de la tonne de carbone sur le marché européen d’échange de quotas rend les coûts nécessaires à la réduction des émissions de gaz à effet de serre beaucoup plus bas que prévu. La Commission européenne réfléchit donc à relever ses objectifs de réduction d’émissions à 30% d’ici 2020 au lieu de 20% actuellement.
Les services de la Commission européenne apportent les dernières touches à leur évaluation de l’impact qu’aurait une révision à la hausse des objectifs de réductions des émissions de gaz à effet de serre (GES) d’ici 2020. Leur analyse montre qu’une réduction de 30% des émissions de l’UE, dont 25% de baisse des émissions domestiques et 5% grâce à l’utilisation des crédits internationaux de réduction des émissions, serait bien moins cher qu’initialement prévu.