Répercussion des matières premières : les conditions sont réunies selon la FNSEA

Dans un communiqué diffusé le 10 juin, la FNSEA estime que, « sans appel », les conditions sont réunies pour que l’accord du 3 mai s’applique. Cet accord stipule que les fournisseurs et distributeurs doivent se réunir et négocier une nouvelle répercussion des prix des matières premières entrant dans la composition des prix des produits alimentaires.