« Reprendre le contrôle » de l’alimentation », mais comment ?

20.03.2020 - 08:00
-
IL
-
Dans son adresse aux Français, le 12 mars en pleine pandémie de coronavirus, le président de la République a estimé que la délégation de notre alimentation à d’autres pays « est une folie ». Des déclarations qui entraîneront peut-être de nouvelles politiques, sur lesquelles les avis des syndicats agricoles divergent déjà.

« Ce que révèle cette pandémie, c'est qu'il est des biens et des services qui doivent être placés en dehors des lois du marché. Déléguer notre alimentation, notre protection, notre capacité à soigner notre cadre de vie au fond à d'autres est une folie. Nous devons en reprendre le contrôle, construire plus encore que nous ne le faisons déjà une France, une Europe souveraine, une France et une Europe qui tiennent fermement leur destin en main. Les prochaines semaines et les prochains mois nécessiteront des décisions de rupture en ce sens. »