Ségolène Royal envisage un programme de réduction des pesticides

Le « pacte présidentiel » annoncé le 11 février par la candidate PS Ségolène Royal inclut la mise en œuvre d’un programme national de réduction de l’utilisation des pesticides. Pour réduire l’impact des pollutions sur la santé, elle veut aussi « encourager, par des incitations fiscales, les industries qui s’engageront à éliminer les composés toxiques au-delà des contraintes imposées par le règlement européen REACH ».