Sursis à exécution pour les producteurs d’endives condamnés pour entente

La cour d’appel de Paris a ordonné le 26 juin le sursis à exécution de la sanction financière infligée par l’Autorité de la concurrence à des producteurs d’endives pour entente sur les prix, selon trois arrêts. « La cour a considéré que l’exécution de la sanction entraînerait des conséquences manifestement excessives » d’un point de vue financier, a expliqué à l’AFP Me Olivier Redon, avocat de certains des producteurs.