Etude

Terres agricoles : les investisseurs butent sur une offre de qualité réduite

De plus en plus attirés par le foncier rural, les investisseurs peinent à trouver « une offre de qualité », relève une étude sur l’investissement en foncier rural, réalisée par Agrifrance – un département de BNP Paribas Wealth Management.

Chaque année, le département BNP Paribas Wealth Management spécialisé dans les conseils et les transactions en foncier rural, baptisé Agrifrance publie son étude sur l’investissement en foncier rural. Résultat cette année : les terres agricoles, comme le craignent les agriculteurs, ont la cote auprès des investisseurs, qui n’ont bien souvent rien à voir avec la profession. Mais l’étude montre aussi que leur demande est rarement pourvue en raison d’un marché « de qualité » très réduit, notamment sur le secteur des propriétés de plus de 150 hectares.