Troisième voie

10.12.2012 - 17:35
-
Hervé Plagnol, rédacteur en chef
-

Entre le bio et l’agriculture dite conventionnelle, Stéphane Le Foll dit vouloir choisir une troisième voie. Objectif : ne pas sacrifier la rentabilité d’une exploitation tout en ayant recours à des pratiques plus respectueuses de l’environnement. Pas de remise en cause systématique d’intrants qui peuvent parfois être polluants mais rationalisation de leur utilisation. Seule cette troisième voie peut, selon le ministre, faire produire des résultats à l’ensemble de l’agriculture française. Il y a du pragmatisme dans tout cela.