Un compromis proposé aux agriculteurs sur le lac de Caussade

13.03.2020 - 08:00
-
JCD, avec l’AFP
-
Les élus du Lot-et-Garonne et les autorités publiques ont proposé le 10 mars un compromis sur le lac de Caussade, qui permettrait aux agriculteurs d’utiliser cette retenue d’eau illégale comme source d’irrigation cet été, prélude au dépôt d’un nouveau dossier d’autorisation après la période sèche.

Ces « propositions » ont été élaborées lors d’une réunion à Paris des élus du département et de la préfète Béatrice Lagarde autour de la secrétaire d’État à la transition écologique Emmanuelle Wargon. Elles devaient être présentées aux agriculteurs les jours suivants, a expliqué Mme Lagarde lors d’une conférence de presse téléphonique. Les associations de protection de l’environnement sont également conviées.

La CR satisfaite, FNE mécontente