Un fonds pour protéger la lavande, menacée par une bactérie

Un fonds pour la sauvegarde du patrimoine de lavande en Provence vient d’être lancé à Manosque (Alpes de Haute-Provence), un outil destiné à récolter des financements pour développer la recherche sur le « dépérissement » de cette plante, menacée par une bactérie. Si la maladie, due au phytoplasme du Stolbur, est ancienne, « une recrudescence est observée depuis une quinzaine d’années », explique Éric Chaisse, directeur du Crieppam (Centre régionalisé interprofessionnel d’expérimentation en plantes à parfum).