Porc 

Un regain de production estivale  aggrave les cours du porc européen

Les productions allemande, espagnole et hollandaise ont augmenté cet été, venant dégrader des cours déjà en berne à cause de l'embargo russe.

LES éleveurs de porcs bretons n'avaient surement pas besoin de ça. Concluant « un mois de baisse sans interruption », les cours ont chuté en Allemagne de 4 cents en semaine 39, puis sur toutes les places européennes (-3,4 cents en France, - 5,5 cents en Espagne), constate le Marché du porc breton (MPB) de Plérin dans sa note de conjoncture du 29 septembre. La faute de l'embargo russe ? Pas seulement.