Vin : Didier Guillaume évoque une « clause de revoyure » pour la distillation de crise

22.05.2020 - 08:00
-
Marc NICOLLE
-

Répondant à une question du député LREM de l’Hérault Philippe Huppé, sur une éventuelle rallonge aux 2 millions d’hectolitres (Mhl) de vin promis à la distillation de crise, le ministre de l’Agriculture a évoqué la possibilité de volumes additionnels, lors de la séance des questions au gouvernement, le 19 mai. « Quand les cuves sont pleines, c’est compliqué, c’est pourquoi nous travaillons à la distillation de crise.