Viticulture : un dixième pays demande le maintien des droits de plantation

16.05.2011 - 10:45
-
Rédaction Agra Presse Hebdo
-

L'Espagne s'est officiellement prononcée pour le maintien des droits de plantation en viticulture dans un courrier adressé le 5 mai à Dacian Ciolos, commissaire européen à l'agriculture. C'est le dixième pays de l'UE à prendre position après l'Allemagne, la France, l'Italie, Chypre, le Luxembourg, la Hongrie, l'Autriche, le Portugal et la Roumanie. Même s'il manque encore quatre Etats membres pour former une majorité qualifiée, ces prises de position constitue un signe fort, selon les professionnels.