Volailles : la CFA menace les distributeurs de « name and shame »

05.01.2022 - 15:47
-
YG (Yannick Groult)
-
Devant la flambée des matières premières – alimentation animale notamment –, la CFA (aviculteurs, FNSEA) a menacé le 16 décembre de divulguer le nom des distributeurs les plus réticents à répercuter les hausses.

Alors que le prix de l’aliment pour volailles continue de flamber, « nous saurons […] dénoncer » les distributeurs qui refusent de répercuter cette hausse, prévient Isabelle Leballeur, secrétaire générale de la CFA (aviculteurs, FNSEA), citée dans un communiqué le 16 décembre. Le coût de l’alimentation – qui représente deux tiers du coût de production des volailles – a augmenté de « presque 30 % depuis septembre 2020 », soit une hausse « de 22 à 23 % sortie abattoir », précise-t-elle à Agra Presse le 17 décembre.

Mots-clés