Faim dans le monde : la pandémie a aggravé l’insécurité alimentaire en 2020

07.05.2021 - 12:24
-
(RM)
-
En raison, notamment, de l’impact de la pandémie de Covid-19, 20 millions de personnes en plus ont basculé dans l’insécurité alimentaire aiguë en 2020. Une tendance qui ne devrait pas aller en s’arrangeant, surtout dans les économies fragiles du continent africain.

En raison des conflits, des chocs économiques (liés, entre autres à la pandémie de Covid-19) et des conditions climatiques extrêmes, 155 millions de personnes dans 55 pays (République démocratique du Congo, Soudan, nord du Nigeria, Éthiopie, Soudan du Sud, Zimbabwe, Syrie, Yémen, Haïti ou encore Afghanistan…) se trouvaient dans une situation de crise alimentaire aigüe ou « pire » en 2020, soit 20 Mio de plus qu’en 2019, souligne, dans un rapport publié le 5 mai, le Réseau mondial contre les crises alimentaires qui réunit notamment la FAO, l’UE et le Programme alimentaire mondial (PAM).