Glyphosate : l’accord amiable proposé par Bayer aux États-Unis doit être rediscuté

Bayer a admis le 28 août que « des obstacles » l’empêchent encore de solder des milliers de litiges aux États-Unis concernant le Round’Up, à la suite des nouvelles réserves exprimées par un juge américain. Le groupe a annoncé fin juin un accord devant lui coûter entre 10 et 11 Mrd$ pour solder plus de cent mille litiges aux États-Unis concernant le pesticide à base de glyphosate. Mais depuis, un juge du district de Californie a émis d’importantes réserves sur sa validité, obligeant Bayer à faire marche arrière sur une partie de l’accord impliquant des dossiers futurs.