Etats-Unis

Les Etats-Unis veulent instaurer des « quotas laitiers »

Le comité sénatorial sur l’agriculture a voté à la majorité la nouvelle politique agricole américaine (Farm Bill). Ce texte de loi met en place une gestion des volumes administrée par le ministère américain de l’agriculture. Ce système de « quota » ne sera appliqué qu’aux éleveurs qui souhaiteront profiter par ailleurs des aides directes versées lorsque le prix du lait menace la rentabilité des fermes américaines. Mais avant même son adoption définitive, cette loi provoque déjà la colère des industriels qui y voient une barrière à leurs ambitions exportatrices.
La nouvelle version de la politique agricole américaine a été votée par une large majorité au comité sénatorial sur l’agriculture. Revu tous les 4 ans, le Farm Bill encadre l’ensemble de l’activité agricole américaine. Cette version 2012 apporte une petite révolution dans la filière laitière américaine. Tandis que l’Europe se prépare à la libéralisation du marché en 2015 par l’arrêt des quotas, les Etats-Unis semblent au contraire vouloir instaurer une politique de contrôle des volumes.
Mots-clés