Pac : les États membres critiquent « les demandes additionnelles » de Bruxelles

15.10.2021 - 09:00
-
(AG)
-
Les ministres de l’Agriculture de l’UE s’inquiètent des « demandes additionnelles » en lien avec la stratégie De la ferme à la table que le commissaire européena Janusz Wociechowski tente d’introduire dans le cadre du travail préparatoire sur les plans stratégiques nationaux de la future Pac.
European Union, 2021
Les ministres de l’Agriculture de l’UE, qui sont en train de finaliser leurs projets de plans stratégiques de la future Pac, s’inquiètent du manque de sécurité juridique, dû à l’adoption tardive de la législation secondaire ainsi que de la volonté de la Commission européenne d’imposer les dispositions de la stratégie De la ferme à la table qui ne font pourtant pas partie des éléments convenus au mois de juillet. Le commissaire européen promet des discussions en toute transparence mais prévient que les États membres devront « démontrer comment ils comptent contribuer » à ces nouveaux objectifs.

Réunis les 11 et 12 octobre à Luxembourg, les ministres de l’Agriculture de l’UE ont demandé à la Commission européenne que l’évaluation des Plans stratégiques de la Pac soit la plus transparente possible, notamment en ce qui concerne les critères et les retours d’information.