Russie/Ukraine : des mesures d’urgence et une remise en cause des objectifs environnementaux agricoles

03.03.2022 - 20:17
-
(RM)
-
Réussir SA
À situation exceptionnelle, mesures exceptionnelles. Face aux conséquences négatives dont on ne connaît pas encore toute l’ampleur sur le secteur agricole européen, les ministres de l’Agriculture de l’UE en concertation avec la Commission européenne ont décidé d’activer une mesure d’aide au stockage privé pour le secteur de l’élevage et le déblocage de la réserve de crise agricole d’un montant de 497,3 millions d’euros. Ces deux mesures seront avant tout dédiées aux éleveurs porcins et de volailles qui sont les plus touchés en raison de la hausse de prix des engrais et de la rupture de l’approvisionnement en alimention animale. Autre mesure et non des moindres est la remise en cause, à court terme, des objectifs de la stratégie De la ferme à la table. Les ministres des Vingt-sept et la Commission européenne ont en effet convenu « de libérer dès maintenant le potentiel de production agricole » de l’UE, en utilisant des jachères pour cultiver des protéagineux. D’autres dispositions vont être lancées : réunir le plus rapidement possible le groupe d’experts du mécanisme européen de préparation et de réponse aux crises de sécurité alimentaire ou encore de fournir de l’aide alimentaire à la population ukrainienne.

« Cela sera douloureux, une douleur que nous sommes prêts à endurer », avait prévenu Michael Scannel, directeur général adjoint à l’Agriculture à la Commission européenne devant les eurodéputés de la commission de l’Agriculture le 28 février face à la gravité du conflit et de l’ampleur sans précédent des sanctions économiques et financières.