Israël : BioBetter utilise les plants de tabac pour réduire le coût de la viande in vitro

Alors que la viande in vitro doit encore faire face à des coûts de production élevés, la start-up israélienne BioBetter a annoncé le 29 mars avoir mis au point une nouvelle méthode de culture plus économique à partir de plants de tabac. Pour se multiplier, les cellules ont besoin d’acides aminés, de nutriments et de facteurs de croissance. Jusque-là, ces derniers venaient de sérum fœtal bovin prélevé en abattoir, ce qui entraîne un surcoût important et limite l’échelle de production.