76 % des habitats remarquables français dans un mauvais état

D’après la synthèse publiée le 19 mars par le Commissariat général au développement durable (CGEDD), 76 % des habitats et 59 % des espèces d’intérêt communautaires sont dans un état de conservation défavorable en France métropolitaine. Réalisé sur la période 2013-2018 par une unité rassemblant l’Office français pour la biodiversité (OFB), le Muséum d’histoire naturelle (MNHN) et le CNRS, ce suivi concerne 130 habitats et 289 espèces, tels que définis par la directive européenne « Habitats, Faune, Flore » (DHFF) de 1992.

Mots-clés