Animaux : l’association Red Pill renonce aux vidéos en élevage

Selon son co-fondateur William Burkhardt, l’association Red-Pill (ex-DxE France) a renoncé à son activité de vidéos clandestines par laquelle elle s’était fait connaître, moyennant plusieurs procès en cours.

Contacté par Agra Presse le 9 novembre, William Burkhardt annonce que l’association Red Pill (ex-DxE France) qu’il a co-fondée va cesser son activité de vidéos clandestines en élevage par laquelle elle s’était fait connaître du grand public. « Nous avons arrêté les vidéos, j’ai fait ce que je pouvais, mais tout est figé, le système nous dépasse […], les gens se moquent de ce qu’ils mangent », explique-t-il. « Certes, les procès ont ralenti notre travail, mais c’est aussi tout un tas d’autres choses qui nous fait arrêter. »