Après l'échec de la PPL Animaux, le gouvernement promet un débat

Le temps a manqué aux députés pour voter, le 8 octobre, la proposition de loi de Cédric Villani sur la condition animale – qui visait entre autres l’interdiction des élevages de visons pour la fourrure. Le gouvernement promet un nouveau débat dans l'Hémicycle.

Faute de temps suffisant lors de la niche du groupe EDS le 8 octobre, les députés n’ont pas pu voter la proposition de loi (PPL) sur les conditions de vie des animaux, qui prévoyait notamment l’interdiction de l’élevage de visons pour la fourrure. « Nous avons vu toutes les ficelles utilisées pour faire durer les débats » autour de la PPL sur le droit à l’avortement, examinée juste avant, dénonce Cédric Villani, rapporteur du texte.

Mots-clés