Banane : une nouvelle variété pour développer le bio français

Une nouvelle variété de bananier mise en culture en Guadeloupe et Martinique devrait permettre de se passer de traitement fongique. Si les tests à grande échelle sont un succès, une production de banane bio française conséquente pourrait voir le jour.

Lors d’une conférence de presse le 26 février sur la Salon de l’agriculture, l’Union des groupements de producteurs de bananes de Guadeloupe et Martinique (UGPBan) a annoncé l’implantation de 40 ha d’une nouvelle variété de bananier qui pourrait être cultivée en agriculture biologique. Cette variété, développée par le Cirad, a pour particularité de résister à la cercosporiose noire. « Nous nous donnons un an pour tester si c’est faisable économiquement », indique David Dural directeur de l’Institut technique tropical (IT²).