Bayer : un accord sur le glyphosate aux États-Unis invalidé par un juge

Un juge américain a refusé le 26 mai de valider un accord prévoyant que Bayer mette de côté jusqu’à 2 Mrd$ pour parer à de futures poursuites liées au glyphosate soupçonné d’être cancérogène, estimant qu’il était « clairement non raisonnable » pour certains plaignants. Depuis le rachat de l’agrochimiste américain Monsanto en juin 2018, le groupe allemand affronte une salve de procédures contre le Roundup aux États-Unis. Il a conclu en juin dernier un accord de plus de 10 Mrd$ pour mettre fin aux quelque 125 000 plaintes dans ce dossier dans le pays.