Biodiversité : « Un potentiel remarquable d’emplois », notamment en agriculture, affirme le CESE

Le Conseil économique social et environnemental (CESE) a voté un avis sur la contribution des emplois de la biodiversité à la transition écologique, le 14 septembre. Si l’agriculture est identifiée comme un tremplin pour l’emploi vers la transition écologique, les efforts d’identification des métiers doivent se poursuivre.

« Il y a un potentiel remarquable d’emplois, notamment dans le monde agricole », a déclaré Allain Bougrain Dubourg, rapporteur de l’avis sur les emplois de la biodiversité pour le CESE, à Paris, le 13 septembre. Pour l’heure, les emplois de la biodiversité se divisent en deux catégories : la restauration des milieux naturels (28 000 emplois) et leur préservation (48 000 emplois). Le sujet du verdissement du marché de l’emploi rassemble au sein du CESE : l’avis a été adopté avec 166 votes pour, 9 contre et 5 abstentions.

Mots-clés