Plantes textiles

Bruxelles ne prévoit pas d’intervenir pour soutenir le secteur du lin

En proie à de graves difficultés, le secteur du lin ne doit pas attendre de soutien de l’UE. La Commission européenne suggère à la filière de se tourner vers les Etats membres qui ont la possibilité d’accorder des aides nationales.

L’octroi d’un soutien exceptionnel sous la forme d’une aide au stockage privé pour les fibres longues, comme l’avaient demandé en mars dernier les organisations professionnelles, paraît exclu.